Licence de casino 2019

Pourquoi tout casino en ligne devrait-il posséder une licence ?

Depuis l'émergence des premiers casinos virtuels sur le Web, nombreux ont été celles et ceux à réclamer leur régulation. Au cours des vingt dernières années, le secteur du jeu en ligne a dû s'adapter à un ensemble de dispositions juridiques édictées par des organismes d’audit intègres et objectifs. Avant d'aborder cette thématique plus en détails, nous vous suggérons à cet effet de ne vous inscrire que chez les opérateurs qui possèdent une licence d'exploitation délivrée par une autorité de régulation réputée. En outre, sachez que leur plateforme logicielle respective devrait toujours être régentée par des protocoles de chiffrement sophistiqués afin de protéger les informations personnelles et autres données sensibles communiquées par les joueurs au moment de leur inscription.

Meilleurs casinos canadiens

  1. Playamo Casino Logo
    Playamo Casino
    5 / 5
    Bonus de bienvenue
    100 % jusqu’à 500 CAD
    FIRSTDEP
    Les bonus et offres promotionnelles disponibles chez Playamo ne sont accessibles qu'aux joueurs de plus de 18 ans. Le casino se réserve le droit de modifier les conditions d'obtention de ses bonus à tout moment.
    Details
  2. Betamo Casino Logo
    Betamo Casino
    5 / 5
    Bonus de bienvenue
    Double bonus de bienvenue de 100 % jusqu'à 200 CAD + 150 free spins
    START
    Les bonus et offres promotionnelles disponibles chez Betamo ne sont accessibles qu'aux joueurs de plus de 18 ans. Le casino se réserve le droit de modifier les conditions d'obtention de ses bonus à tout moment.
    Details
  3. Syndicate Casino Logo
    Syndicate Casino
    5 / 5
    Bonus de bienvenue
    Bonus cumulé de 1000 CAD + 200 free spins
    Les bonus et offres promotionnelles disponibles chez Syndicate Casino ne sont accessibles qu'aux joueurs de plus de 18 ans. Le casino se réserve le droit de modifier les conditions d'obtention de ses bonus à tout moment.
    Details

Licenses

Logo Name Casino Count
AAMS (ADM) LogoAAMS (ADM)3
Curacao LogoCuracao4
Gibraltar LogoGibraltar1
Kahnawake LogoKahnawake2
Malta LogoMalta12
New Jersey LogoNew Jersey1
Schleswig-Holstein LogoSchleswig-Holstein2
Sweden1
United Kingdom LogoUnited Kingdom8

Quelles sont les licences d'exploitation les plus renommées ?

Les licences d'exploitation les plus renommées sont précisément celles qui ont été délivrées par des entités juridictionnelles qui ont recueilli concurremment les faveurs des casinos virtuels et des joueurs en ligne. Il va sans dire que nous vous exhortons toujours à vous inscrire dans un établissement qui détient d’une licence émise par une autorité à la réputation irréprochable. Au Canada, ce sont principalement les casinos en ligne régulés par la juridiction des Mohawks de Kahnawake qui tiennent le haut du pavé. Sinon, les joueurs canadiens ont également coutume de s'adonner à leur passion du jeu dans des casinos dont la licence d’exploitation a été émise dans d’autres juridictions compétentes, notamment Malte (« MGA »), Gibraltar (« GBGA »), le Royaume-Uni (« UKGC »), l'Alderney Gambling Control Commission (« AGCC ») ou encore le Curaçao Gaming Control Board.

Quelle est la mission principale de l'autorité de régulation ?

licence de casino en ligne

Avant de donner son aval à la délivrance d’une licence d’accréditation, l’organisme de régulation se donne pour objectif d'effectuer des vérifications approfondies afin de s’assurer que l’opérateur offre des services à la fois intègres et performants. Du reste, les organismes de régulation ont également contribué à l'élaboration d’une réglementation spécifique destinée à promouvoir les principes fondamentaux du jeu responsable (comme les outils vous permettant de limiter vos investissements). Selon votre lieu de domiciliation et le pays d’émission de la licence, vous aurez ou non l'occasion de jouer dans tel ou tel établissement. Les casinos en ligne ont pour habitude de publier une liste exhaustive des pays dans lesquels ils ne sont pas en mesure de donner libre cours à leurs activités (et qui sont soumis à un système de blocage). En outre, l’organisme de régulation détient le pouvoir juridique de révoquer la licence d’un opérateur qui, quelle qu'en soit la raison, venait à se soustraire à ses obligations contractuelles sans justification préalable.

En quoi les casinos légaux diffèrent-ils des casinos clandestins ?

La différence majeure qui sépare un casino clandestin d’un casino légal s'articule autour du fait que ce dernier est juridiquement responsable de ses actes. À une époque pas si lointaine, certains malandrins se sont adonnés à des pratiques illégales sous couvert d’une licence fictive. D’autres, encore plus filous, ont mis la barre encore plus haut en prétextant posséder une accréditation officielle émise par une juridiction bien réelle alors que ce n'était pas le cas. Par conséquent, il est préférable de jouer dans les casinos en ligne dont nous faisons l'active promotion sur notre site. Ci-dessous, veuillez trouver les trois principales différences qui séparent les casinos virtuels sous licence de ceux qui n'en possèdent pas ...

I. Responsabilité pénale

Si l’opérateur se rend coupable de procédés malhonnêtes vis-à-vis de sa clientèle, il pourra faire l'objet de poursuites judiciaires. À ce titre, il est toujours réconfortant de savoir que l’opérateur peut être traduit en justice en cas de manquement à ses obligations contractuelles. L’organisme de régulation n'aura de cesse de défendre vos intérêts et veillera à ce que l’opérateur respecte ses obligations légales. Cependant, gardez à l’esprit que l'issue de vos sessions de jeu dépend aussi de vos compétences stratégiques et, bien souvent, de la bienveillance du destin. Ce n'est pas parce que votre session de jeu se solde par une défaite qu'il faut nécessairement y voir le signe d'une arnaque !

II. Engagement de poursuites judiciaires

À la minute où le joueur a le sentiment justifié d’être traité de manière inique (ou que l’opérateur ne se conforme pas à ses obligations légales), il est parfaitement en droit d'introduire une plainte auprès de l’organisme de régulation qui a procédé à l'émission de la licence de l’opérateur incriminé. S’il appert que l’opérateur a effectivement bafoué les règles, il est passible d’une amende carabinée. Dans certains cas, sa licence peut également faire l'objet d'une révocation. Pour déposer votre plainte, vous devrez accéder au site officiel de l’organisme de régulation et lui adresser un rapport circonstancié quant aux agissements peu scrupuleux de l'opérateur.

III. Supervision du logiciel et des jeux

Si la plateforme logicielle de l’opérateur n’a jamais été soumise à un audit impartial, ce dernier devra faire appel aux services d'éditeurs de logiciels agréés pour avitailler sa bibliothèque de jeux. Toutes ces règles, alignées les unes aux autres, contribuent à créer un cadre sécurisé dans lequel le joueur peut évoluer en toute quiétude. Il n’est pas rare non plus de voir également une poignée de casinos avoir recours à des générateurs de nombres aléatoires et à des développeurs de jeux interactifs indépendants (qui ne sont pas assujettis aux règles d'un organisme de régulation) sans que cela ne remette en question la sûreté de la plateforme logicielle.

Ne vous inscrivez que dans les casinos en ligne agréés !

Jamais nous n'oublierons de vous seriner à quel point il est crucial (pour des raisons de sécurité personnelle) de jouer continuellement dans un casino en ligne qui possède un agrément officiel. Tous les casinos en ligne listés dans notre catalogue sont accrédités par un organisme de régulation attitré. Certains pays (comme le Royaume-Uni, l'Italie, la Suisse, la Belgique, le Danemark, l'Estonie ou encore l’Espagne) exigent que l’opérateur décroche sa licence des mains d’une juridiction locale avant d'avoir la possibilité légale d'y proposer ses services. En outre, il incombe à l’opérateur le devoir de refuser toute personne qui n’a pas le droit de jouer au casino (comme les mineurs, les personnes vulnérables ou les joueurs qui font l’objet d’une auto-exclusion temporaire ou définitive). N’hésitez pas non plus à effectuer vous-même les vérifications d’usage AVANT de finaliser votre inscription dans tel ou tel établissement et d’y accomplir votre dépôt initial.